Vêtements trouvés en friperie pour jouer dehors !

February 19, 2021

Contribution : Augustine Pilon, @lamyrtille

Plus je vieillis, plus je me rends compte de la chance que j’ai de vivre dans un pays si fabuleux avec des saisons bien distinctes. Ce qui fait le charme de l’hiver, c’est sans aucun doute la neige et les sports d’hiver. Les amoureux de l’hiver vous le diront sans hésiter : lorsqu’on est bien habillés, l’hiver peut rapidement devenir notre saison préférée ! Dans ce blogue, je vous présente donc des vêtements d’hiver pour pratiquer le plein air, trouvés en friperie de l’Armée du Salut au fil des ans. Pour dire au revoir à la monotonie de février, j’ai opté pour des couleurs bien vives (vous serez avertis) ! Je ne le répèterai jamais trop, il est possible de s’habiller presque entièrement en friperie, et ce, à tout moment de l’année.

Tout d’abord, j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce manteau Burton aux couleurs vintages, avec son bandeau assorti. Il était neuf quand je l’ai déniché : il avait encore l’étiquette du magasin dessus ! Peut-être que son ancien propriétaire trouvait les couleurs trop « flash » et n’avait jamais eu le courage de le porter, mais moi je l’ADORE ! Je le porte régulièrement pour faire du ski alpin, il respire bien, il n’est pas trop lourd, les pochettes sont très pratiques et j’aime le fait qu’il s’enfile comme un hoodie. Mes amis ont aussi beaucoup de facilité à me retrouver !

Sur la photo ici-bas, on peut voir que le bandeau a le même motif que la bande élastique à l’intérieur du manteau ! C’est génial non ? Après quelques recherches sur Internet, j’ai découvert que la compagnie Burton avait créé ce kit à la fin des années 2000 pour faire un clin d’œil aux manteaux qu’ils produisaient dans les années 80. Pour la passionnée de vintage que je suis, c’est tout simplement parfait !

On reste dans la même thématique de couleurs avec ce par-dessus Head sans manches, totalement rétro. Si vous faites du ski alpin, vous connaissez fort probablement la marque Head. En faisant ma tournée quotidienne des friperies de l’Armée du Salut au mois de novembre dernier, j’ai déniché cette petite veste coupée, hyper stylée. Elle était vraiment abordable, je la trouvais très originale et en trop bon état pour la laisser de côté. Sa capuche est hyper pratique et je risque de la porter peut-être plus lors des journées où il ne fait pas trop froid, car la veste n’a pas de doublure à l’intérieur.

Je vous avais averti, ce blogue contient de la couleur ! Me voici maintenant dans un manteau Columbia turquoise, bleu royal et rose fluo qui date très certainement des années 80 ou 90. Vous savez ce qu’il y a de génial avec ce manteau, c’est qu’il comporte une doublure ultra chaude de type « doudoune » à l’intérieur. Ainsi, on peut le porter avec la doublure, ou sans celle-ci pour les journées où la température est plus clémente.

Vous l’aurez deviné, voici la fameuse doublure du manteau Columbia turquoise. Ce que je ne vous avais pas dit, c’était qu’elle est non seulement trop belle, mais aussi réversible ! Je ne comprends pas pourquoi les compagnies ont arrêté de produire des manteaux aussi cool. Je rêve qu’on recommence à populariser la mode des manteaux réversibles. Je porte plus souvent juste la doublure que le manteau avec sa coquille, puisqu’elle est assez chaude comme ça et que j’aime mieux les couleurs. Ce manteau se porte aussi bien en ville qu’en plein air !

Bonnes trouvailles ! 🙂